Jeux Libres
       
           

» Les Tutoriels » Rédiger un tutoriel

Rédiger un tutoriel


Vous aimeriez partager votre passion, votre savoir ?
Ce guide va vous aider à vous lancer dans la rédaction de votre futur tutoriel !

Attention : Une lecture attentive de ce guide est obligatoire avant de se lancer dans la rédaction d'un tutoriel.
Seul les tutoriels qui répondront aux exigences ci-dessous peuvent espérer être mis en avant dans l'index des tutoriels.


Les tutoriels sont rédigés par des volontaires bénévoles. Le site ne génère aucun profit de ces tutoriels dans le sens ou le site ne génère aucun revenu. Seule la communauté bénéficie de ces ressources. C'est pourquoi nous ne cherchons pas à constituer une très grosse base de tutoriels, mais simplement une collection de quelques tutoriels dédiés à la création de jeux vidéo, de bonne qualité, qui soit accessible à une communauté aux compétences variées.


Dans ce guide, nous découvrirons comment organiser son tutoriel ainsi que les bonnes pratiques pour bien expliquer.




Maitriser son sujet


Cela fait quelques jours que rédiger un tutoriel vous fait envie. Vous aimeriez partager votre passion pour la création de jeux vidéo. Mais maitrisez-vous réellement votre sujet ? Pour le savoir, posez-vous les questions suivantes :

Ai-je déjà créé quelque chose qui utilise la technologie que je souhaite enseigner ?


Ai-je suffisamment de recule sur cette technologie pour me permettre de rédiger un tel tutoriel ?


Imaginez quelqu'un qui souhaite enseigner le C++ mais qui n'est pas à l'aise avec les pointeurs, qui n'a jamais utilisé la STL ou qui n'a jamais créé de logiciel. Peut-on considérer qu'il ait suffisamment de recule pour enseigner le C++ ? Il est claire que non. Cette personne devra revoir ses ambitions à la baisse.

Avant de vous lancer dans la rédaction d'un tutoriel traitant d'un domaine quelconque, il vous est indispensable d'avoir fait vos preuves auparavant dans ce domaine.


Et si on parlait d'avion ?



Tutoriel spécifique



Imaginez une entreprise qui fabrique un avion de toute pièce. Est ce que l'un des employés de cette entreprise est capable d'expliquer le fonctionnement de l'avion ? Bien entendu, aucun ne saura expliquer avec exactitude le fonctionnement de cet avion. En revanche, chacun peut expliquer la partie sur laquelle il a travaillé. Et bien c'est dans cette optique que vous devrez rédiger votre tutoriel. Bien que vous ne soyez pas compétent dans tout les domaines, vous pouvez apporter quelque chose de très spécifique, parfaitement expliqué.


Tutoriel global



Il vous est également possible de rédiger un tutoriel pour expliquer le fonctionnement global de l'avion. Dans ce cas, il faut absolument éviter d'entrer trop dans les détails de votre domaine préféré. En effet, même si vous êtes hyper compétent en aérodynamisme et que vous avez travaillé sur la forme des ailes de l'avion, ce n'est pas une raison pour étendre vos explications sur la forme des ailes plutôt que sur le pilotage automatique.


Tutoriel global et spécifique



Si vous tenez à parler du fonctionnement global de l'avion mais également de l'aérodynamisme au niveau des ailes, alors faites deux tutoriels différents : un tutoriel global, et un tutoriel spécifique. Ainsi, votre tutoriel spécifique viendra préciser certains points de votre tutoriel global. Vous pourrez y faire référence à l'aide d'un lien.

Si, au cours de votre rédaction, vous êtes amené à traiter d'un domaine qui devient trop spécifique, qui dépasse le cadre de votre tutoriel, alors vous pouvez créer un lien vers un site de référence. Ainsi, seul les intéressés suivront le lien, et cela évite d'alourdir votre tutoriel.


Savoir expliquer


Expliquer les choses de façon simple et quelque chose de difficile, qui demande une certaine stratégie.

Le publique visé



En fonction de votre publique, vous n'expliquerez pas les choses de la même manière. Par exemple, si vous devez expliquer le fonctionnement d'un GPS à un simple utilisateur, il se contentera de comprendre que le GPS permet de se géolocaliser. Inutile d'aller plus loin. En revanche, si vous vous adressez à un curieux, il voudra connaitre le principe de fonctionnement d'un GPS.

Avant de rédiger votre tutoriel, vous devez impérativement identifier vos lecteurs pour adapter vos explications.

Identification d'un lecteur



Par "identification", je désigne la tranche d'age, de compétence et de curiosité. Par exemple, si vous rédigez un tutoriel sur l'implémentation d'un personnage en 3D avec OpenGL dans un jeu vidéo en C++, vous vous adressez systématiquement à des développeurs confirmés.

Adapter ses explications



Maintenant que vos lecteurs sont identifiés, vous pouvez adapter votre rédaction à leur niveau, et à leurs attentes. Si vous vous adressez à un développeur confirmé, par exemple, il ne sera pas utile de perdre du temps à expliquer la démarche pour déclarer une variable. A l'inverse, si vous vous adressez à des débutants dans un domaine spécifique, vous devrez définir chaque nouveau mot, leur expliquer le fonctionnement de chaque choses... Et comme il va recevoir beaucoup d'informations, il ne faudra pas trop détailler vos explications pour ne pas le noyer dans une masse d'informations.

Astuce : Pour expliquer quelque chose de complexe à un débutant, par exemple un procédure, vous devez commencer par donner le résultat, puis expliquer grossièrement la façon d'y parvenir. C'est seulement à partir du moment ou le lecteur "voit" en quoi consiste la procédure que vous pouvez commencer à détailler chaque étape.


Structurer son tutoriel



Dans un tutoriel, vous aurez un certain nombre de choses à dire. La difficulté de la rédaction réside dans les parties et dans l'ordre d'apparition de celles-ci. Si votre tutoriel manque de chronologie, le lecteur rencontrera des difficultés pour vous comprendre.

Regrouper ses idées par parties



Si vous rédigez votre tutoriel au fur et à mesure que les idées vous viennent, les parties ne seront pas cohérentes.


Afin de ne rien oublier et de constituer un tutoriel cohérent, je vous recommande vivement d'inscrire sur une feuille toutes les idées qui vous viennent, en vrac. Une idée doit apparaitre sous la forme de deux ou trois mots. Inscrivez une idée par ligne. Lorsque vous aurez une liste suffisamment conséquente et que toute vos idées seront inscrite sur votre brouillons, regroupez-les par similitude. Chaque groupe d'idée formera une sous-partie. Regroupez ensuite ces sous-partie pour former des parties.

Ordonner les thèmes



Vos parties sont faites mais ne sont pas encore ordonnées. Vérifiez pour chaque partie s'il ne serait pas plus judicieux de permuter certaines sous-parties. Vérifiez également l'ordre d'apparition de ces parties au cours de votre tutoriel. Votre plan doit être cohérent.

Astuce : Il est plus facile de regrouper les idées ensembles sur un éditeur de texte. De même, il est plus facile de permuter des parties. Je vous invite donc à manipuler vos idées sur un éditeur de texte.


Illustrer ses explications



Tout au long de votre tutoriel, vous devrez illustrer vos explications avec des images ou des vidéos.

Les images



Les images ont plusieurs rôles : elles donnent de la vie au tutoriel et évitent parfois de long discours. Elles permettent une meilleur compréhension.

Les vidéos



Les captures vidéos sont idéales pour montrer une procédure ou un résultat obtenu à l'écran. De plus, elles sont un véritable soutient pour les lecteurs et permet aux curieux de voire ce que vous faite avant de se lancer véritablement dans la pratique.

Les tableaux et listes à puce



Vous pouvez également fournir des informations sous forme de tableaux ou listes à puce. Cette forme de présentation permet un accès rapide à l'information. Elle est à privilégier autant que possible.


Captiver son lecteur


En temps que rédacteur, vous êtes prié de respecter votre lecteur. Vous devez faire en sorte de lui donner envie de lire votre tutoriel. Pour cela, vous devez faire tout le contraire ce que qu'on vous a appris à l'école, en cours de français.

Voici ce que vous devez faire :

  • Votre tutoriel doit être court.
  • La répétition des mots clés sont recommandés.
  • Les titres de vos sous-parties doivent apparaitre.

Voici maintenant les choses à éviter :

  • Eviter les gros blocs de texte.
  • Eviter les longues phrases.
  • Eviter les figures de styles.
  • Eviter d'utiliser trop de vocabulaire.
  • Eviter les expressions.

Pourquoi autant de restriction / recommandation ?


Tout d'abord, vous n'êtes pas noté sur la qualité de votre expression mais plutôt que votre aptitude à enseigner et à vous expliquer. Pour cela, vous devez rester aussi compréhensible que possible, aussi bien par les humaines que par les machines.

Être compréhensible



Les humains



Votre tutoriel sera potentiellement visible par le monde entier. Or tout le monde ne comprend pas parfaitement le français. Vous êtes donc prié d'utiliser des mots simple pour constituer des phrases courtes. Les figures de styles et les expressions locales ne peuvent pas être comprises par tout le monde.

Les gros bloc de texte sont a éviter pour ne pas noyer l'information dans la masse et décourager le lecteur. Il s'agit avant tout d'une forme de respect.

Les couleurs et la mise en page sont à prendre en considération. Elles permettent au lecteur de faire ressortir les informations essentielles. Les images et les vidéos permettent de retenir l'attention de vos lecteurs, n'hésitez pas à en utiliser pour les captiver et leur faire passer un agréable moment.

Les machines



Je désigne par "machine" les moteurs de recherche, les traducteurs... Celles-ci ont un mode de fonctionnement très différents des humains. Par exemple, un traducteur aura beaucoup de mal à traduire une expression.

Les moteurs de recherche sont également à prendre en compte. Ce sont grâce à eux que vos lecteurs arriveront sur votre tutoriel.

Imaginons que vous souhaitiez créer un tutoriel sur la création d'un MMORPG. On peut s'attendre à ce que vos lecteurs tapent "créer MMORPG" dans Google. Les mots "créer" et "MMORPG" sont alors les mots clés de votre tutoriel. Il vous est alors fortement recommandé d'utiliser vos mots clés tout au long de votre tutoriel, notamment dans votre introduction. Ainsi, les internautes susceptibles d'être intéressé par votre tutoriel ont de forte chance de le trouver.

Cela produit également l'effet inverse : les personnes non intéressé ne viendront pas lire votre tutoriel. Cela vous évite d'embêter des gens inutilement.



Ne pas perdre son temps


La rédaction d'un tutoriel est une tâche longue est difficile. Voyons maintenant comment ne pas perdre son temps.

Ne rien faire



La solution la plus simple pour ne pas perdre son temps et de ne rien faire. Vous n'êtes pas obligé de rédiger un tutoriel. D'autant plus que vous n?aurez probablement aucun remerciement en retour. Si la rédaction de tutoriel ne vous enchante pas, ne faites rien. Personne ne vous en voudra.

La rédaction de tutoriels est réservé aux plus motivés, ayant les capacités d'expliquer et de rendre les choses simple. Il s'agit d'un exercice difficile.

Si malgré tout vous persistez et que vous vous lancez dans la rédaction d'un tutoriel, attendez-vous à ressentir une certaine frustration. Seules les personnes mécontentes de votre tutoriel vous donnerons leur avis.


Je me réserve le droits de supprimer tout tutoriel jugé inutile ou de qualité moyenne afin de ne pas nuire à crédibilité du site.


L'offre et la demande



Avant de vous lancer dans la rédaction d'un tutoriel, vérifiez qu'un tutoriel similaire n'existe pas déjà. Il est inutile de rédiger un tutoriel s'il n'y a pas de demande.

Par exemple, vous aurez davantage de succès à rédiger un tutoriel sur l'utilisation d'un moteur graphique plutôt que sur l'utilisation du clavier ou de la souris.

Présenter votre tutoriel



Pour éviter de rédiger maladroitement un tutoriel, je vous recommande vivement de présenter votre tutoriel sur le forum.

La présentation du tutoriel consiste à donner les outils et les technologies utilisés. Elle consiste aussi à justifier de vos compétences vis-à-vis du tutoriel. A vous de montrer que vous avez fait vos preuves et que vous pouvez vous permettre d'en faire un tutoriel.

Je vous demande également de fournir un plan détaillé de votre tutoriel afin de m'assurer que vous vous êtes réellement penché que la structure et la cohérence de votre tutoriel.


Se faire aider


Suite à la phase de présentation de votre tutoriel, il vous est possible de vous faire aider. Certaine personnes pourront vous accompagner dans la structure de votre tutoriel.

Correction des fautes d'orthographe



Pour la correction des fautes d'orthographe, le mieux et de connaitre quelqu'un qui puisse vous corriger l'intégralité de votre tutoriel afin d'éliminer un maximum de fautes. Les dernières fautes pourront être signalées par les membres par l'intermédiaire de la fiche de présentation de votre tutoriel.

Bêta-testeurs



Lorsqu'on explique quelque chose, cela peut nous sembler évident, mais pas pour le lecteur. Je vous invite donc à trouver un bêta-testeur qui puisse tester votre tutoriel, pour voir s'il comprend bien et si les manipulations proposés sont claires et fonctionnent bien.

S'il ne comprend pas votre tutoriel, votre rôle n'est pas de lui ré-expliquer mais de corriger votre tutoriel afin de supprimer toutes ambiguïtés. L'idéal, lorsqu'il y a beaucoup de pratique, est de faire tester votre tutoriel par plusieurs bêta-testeur.




Vous savez maintenant à quoi vous en tenir.

Si la rédaction de tutoriels vous intéresse toujours, même après la lecture de ce guide, je vous souhaite bon courage et vous remercie d'avance de votre générosité envers la communauté.



Rédigé par David
Consulté 2858 fois



Hébergeur du site : David
Version PHP : 5.4.45-0+deb7u2
Uptime : 163 jours 11 heures 8 minutes
Espace libre : 1492 Mo
Dernière sauvegarde : 15/07/2020
Taille de la sauvegarde : 1130 Mo


6169305 pages ont été consultées sur le site !
Dont 3265 pages pendant les 24 dernières heures.

Page générée en 0.65 secondes


Nos sites préférés
- Création d'un jeu de plateforme de A à Z avec SDL
- Zelda ROTH : Jeux amateurs sur le thème de Zelda
- Zeste de Savoir : la connaissance pour tous et sans pépins
- YunoHost : s'héberger soi-même en toute simplicité
- Site de Fvirtman : recueil de projets et de codes en C et C++
- Par ici la sortie : le site des idées de sorties


  © 2005-2020 linor.fr - Toute reproduction totale ou partielle du contenu de ce site est strictement interdite.